Noël à l’année, avec The Grinch

1

Lancer un film de Noël en février peut sembler un drôle de choix, mais s’il reste encore un peu d’esprit des Fêtes dans votre cœur, The Grinch, la plus récente adaptation cinématographique du classique de Dr. Seuss, est disponible cette semaine en Blu-ray, DVD et vidéo sur demande.

Vivant isolé du reste du monde depuis 53 ans dans une grotte au sommet du mont Crumpit avec pour seul compagnon son chien Max, le Grincheux déteste l’univers entier, mais ce qu’il haït par-dessus tout, c’est le Temps des Fêtes. Chaque année, les citoyens de Chouville s’en donnent à cœur joie durant ces trois semaines de festivités, et la rumeur de leurs insipides réjouissances irrite le misanthrope au plus haut point. Déterminé à en finir une fois pour toutes avec cette maudite fête, le Grincheux décide de prendre la place du Père Noël et de visiter chaque maison du village dans la nuit du 24 décembre pour y dérober sapins, décorations et présents, mais sa rencontre avec Cindy Lou, une fillette qui lui fera comprendre que Noël ne se limite pas aux cadeaux, pourrait bien faire échouer ses sinistres plans.

La pochette du boîtier

Paru originalement en 1957, Le Grincheux qui voulait gâcher Noël en est à sa troisième adaptation cinématographique, et puisque la dernière datait de l’an 2000, il n’en fallait pas plus pour qu’une nouvelle mouture du célèbre conte voie le jour. Contrairement à la version précédente, tournée en film avec des acteurs en chair et en os, The Grinch est entièrement réalisé en images de synthèse. Évidemment, on ne peut pas prendre beaucoup de libertés avec un tel classique sans soulever un tollé, mais le long-métrage réussit tout de même à apporter sa propre personnalité à ce récit archi-connu, en accordant par exemple plus d’importance aux machines concoctées par le Grincheux pour l’aider à « voler » Noël, et ces engins alambiqués ajoutent un petit côté Inspecteur Gadget à l’univers du Dr. Seuss.

Conçues par Illumination, le studio derrière Despicable Me et les Minions, les animations dans The Grinch sont magnifiques, et comptent parmi ce qui se fait de mieux en ce moment. Même si les personnages sont assez naïfs et ne ressemblent pas aux acteurs qui les interprètent, on ne peut s’empêcher d’être émerveillé par le réalisme des textures de bois et de tissu, ou le comportement organique et naturel de la neige ou des poils individuels du Grincheux. Dans le rôle titre, Benedict Cumberbatch modifie sa voix, au point où il faut prêter attentivement l’oreille pour reconnaître l’acteur. Cameron Seely livre une Cindy Lou espiègle et naturelle, et Rashida Jones joue sa mère. Angela Lansbury (Murder, She Wrote) incarne la mairesse de Chouville, et la narration, en rimes, est effectuée par le populaire musicien Pharell Williams.

Image tirée du film

En plus d’inclure The Grinch en format Blu-ray, DVD et numérique, l’édition Combo Pack compte également trois courts métrages d’animation, le premier mettant en vedette Max, le chien du Grincheux, les deux autres les Minions. Il y a tellement de matériel supplémentaire sur l’édition qu’il serait fastidieux d’en dresser la liste complète, mais on compte, entre autres, des revuettes sur l’adaptation du livre, les gadgets du film, ou la trame sonore signée Danny Elfman, un court documentaire sur les traditions de Noël les plus étranges à travers le monde, un guide interactif des personnages principaux, des vidéoclips des chansons accompagnés des paroles, un cours pour apprendre à dessiner le Grincheux, son chien Max ou Fred, le renne obèse, et j’en passe. Difficile d’en demander plus.

Même s’il n’est pas aussi intéressant pour les adultes que The Nightmare Before Christmas, The Grinch constitue visuellement la plus belle version du classique de Dr. Seuss à ce jour, et une nouvelle génération d’enfants pourra, à son tour, tomber sous le charme de cette fable de Noël, grâce à cette nouvelle mouture.

6.5/10

The Grinch

Réalisation : Yarrow Cheney et Scott Mosier

Scénario : Michael LeSieur, Tommy Swerdlow (d’après le livre de Dr. Seuss)

Avec : Benedict Cumberbatch, Cameron Seely, Rashida Jones, Pharell Williams, Tristan O’Hare et Angela Lansbury

Durée : 86 minutes

Format : Combo Pack (Blu-ray + DVD + copie numérique)

Langue : Anglais, français et espagnol


Autres contenus:

La beauté éthérée d’Impetus

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Un commentaire

  1. Pingback: Critique The Grinch - Patrick Robert

Répondre