Une banque islandaise retire son tableau de femme nue

À la suite de l’idée d’appropriation culturelle, jamais retournée envers la source d’acculturation mondiale, la culture américaine, la polarisation du débat public autour du sexe et de la race donne lieu à des situations ridicules. Un exemple éloquent est survenu en Islande, rapporte Reykjavik Grapevine le 21 janvier.