Prosecuting Evil: l’histoire incroyable du plus célèbre procès de l’histoire

0

Les atrocités du régime nazi ont cela de particulier qu’elles semblent à la fois particulièrement éloignées, mais pourtant aussi tristement récentes. À preuve, le fascinant documentaire Prosecuting Evil: The Extraordinary World of Ben Ferencz, raconte l’histoire de l’homme ayant agi comme procureur en chef aux procès de Nuremberg. Un homme bien vivant, et qui sent encore le poids du passé sur ses épaules.

Réalisé par le documentariste Barry Avrich, à qui l’on doit une quarantaine d’oeuvre, le film met donc en vedette un Ben Ferencz vieux, usé, mais toujours vif d’esprit, et toujours animé par une soif de justice.

Pour celui qui, au jeune âge de 27 ans, a contribué à faire condamner certains des pires responsables des crimes de l’Allemagne hitlérienne, y compris l’Holocauste, il est tout à fait possible de mettre fin à la guerre. Ce ne sera certes pas chose facile, mais si un petit avocat juif peut faire la leçon à la lie de l’humanité et s’assurer que justice soit faite en respectant le droit international, pourquoi serait-il impossible de transformer la société pour y régler les différends dans une salle de tribunal, et non plus sur le champ de bataille?

Combinant des témoignages du principal intéressé, mais aussi d’avocats et de procureurs ayant marché dans ses pas – y compris son propre fils –, le documentaire aborde également la délicate question de l’ingérence politique dans le processus de justice internationale. À preuve, la Cour pénale internationale, dont la création a été retardé de près de 70 ans en raison de la Guerre froide, mais qui verra tout de même le jour après la signature du Pacte de Rome, au tournant du millénaire.

Si des progrès sont donc réalisés vers ce rêve, cet espoir d’un monde sans guerre, Ben Ferencz est bien conscient que l’histoire peut parfois être cyclique. La montée des nationalismes l’inquiète, tout comme cette propension à recourir aux armes lorsque la situation devient politiquement payante.

Pourtant, il n’abandonne pas la lutte pour autant. Si le procureur en chef de Nuremberg baisse les bras, où s’en va le monde?

Documentaire plus que pertinent, Prosecuting Evil nous rappelle clairement que l’humanité est toujours quelque peu dans les ténèbres, et que d’autres efforts seront nécessaires pour en sortir, et éviter une nouvelle destruction généralisée. À voir.


Autres contenus:

Rembobinage #05: Drive

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme. Hugo est également membre de l'équipe éditoriale de Pieuvre.ca.

Répondre