The Colonists: dans l’espace, personne ne vous entend gérer

1

Fuyant l’esclavage entre les mains de l’humanité, un groupe de robots décide de fuir la Terre et de s’installer sur une nouvelle planète. Là, The Colonists place la survie de cette communauté robotisée entre les mains du joueur. Saura-t-il développer une économie solide, ou mènera-t-il les automates à la ruine?

Développé par Codebyfire et publié par Mode 7, The Colonists est classé comme un jeu de stratégie sur la plateforme de vente en ligne Steam. Pour les amateurs du genre, toutefois, le titre est clairement à classer en compagnie d’un autre jeu de gestion particulièrement bien connu: Banished. À l’image de cette simulation de village médiéval, les robots de The Colonists doivent savoir trouver un équilibre entre les besoins des habitants – dans ce cas-ci, des robots –, la nécessité de prendre de l’expansion pour assurer une exploitation constante de ressources non renouvelables, et la capacité de production de ces mêmes habitants.

Si The Colonists ne place pas le joueur devant les mêmes défis que ne le faisait Banished – pas de chance que vos robots meurent de froid, par exemple, ou tombent à court d’outils pour assurer un apport constant en ressources, le jeu n’est pas simple pour autant, bien au contraire! Avec ses nombreux écrans, ses statistiques de production, ses options de spécialisation et ses normes bien précises, y compris en matière de placement des bâtiments et de construction des réseaux routiers, le jeu de Codebyfire forcera obligatoirement les gestionnaires en herbe à réfléchir.

Image tirée du jeu

Amélioration de la fluidité du transport des marchandises, optimisation des sites de production, développement de technologies… The Colonists plaira également aux puristes capables de se perdre pendant des heures dans Factorio, sans doute l’un des jeux les plus complets du genre.

Si The Colonists ne permet pas d’aller jusqu’à programmer son propre processeur, ou encore de synchroniser le déplacement d’un train avec l’affichage du Nyan Cat à l’aide de lumières contrôlées par des circuits électroniques, le niveau de complexité bien caché sous les apparences cartoonesques du titre fera mentir les pronostics.

Il faudra toutefois quelques essais et erreurs pour maîtriser les mécaniques de ce nouveau titre. Avec de la gestion de ressources, de l’optimisation des transports, du combat contre des intelligences artificielles, et autres joyeusetés, quelques heures de préparation s’imposent, en effet, pour s’assurer que l’expérience soit agréable. Rien de plus frustrant, en effet, que de constater que l’on a perdu son temps en développant sa colonie à l’inverse de ce qui étant prévu par les créateurs du jeu, et qu’il faut recommencer une, voire plusieurs missions de la campagne. Pour ces occasions, ou pour ceux qui souhaitent sauter carrément dans la piscine sans d’abord évaluer la température de l’eau en y glissant le gros orteil, il y a heureusement un mode bac à sable, où l’on pourra se développer et exploiter notre colonie extraterrestre comme bon nous semble. À essayer, certainement, pour tout amateur de jeux de gestion et de construction.

The Colonists

Développeur: Codebyfire

Éditeur: Mode 7

Plateforme: Windows (disp0nible sur Steam, GOG et Humble Bundle)

Jeu en anglais seulement


Autres contenus:

Le Canada, pays de joueurs de jeux vidéo

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Un commentaire

  1. Pingback: Little Big Workshop, quelque chose comme un grand jeu - Pieuvre.ca

Répondre