Journalistes russes assassinés en Afrique: le Kremlin sur la sellette

Les trois journalistes russes se sont aventurés en République centraficaine, un pays violent et en proie aux attaques de bandes rebelles, dans le cadre d’une enquête audacieuse sur l’utilisation de mercenaires, par le Kremlin, pour étendre son influence en Afrique, en Syrie et dans d’autres territoires. Trois jours plus tard, ils étaient morts, supposément abattus par des voleurs sur une route empruntée par bien d’autres voyageurs sans problème.