Grève chez Amazon: des travailleurs allemands rejoignent leurs collègues polonais et espagnols

0

Reuters

Des milliers d’employés quitteront leur poste, mardi, dans différents entrepôts du géant du commerce en ligne Amazon, en Allemagne, pour réclamer de meilleures conditions de travail.

Ce faisant, ils rejoindront leurs collègues espagnols et polonais qui feront eux aussi grève dans le cadre d’une démarche européenne déclenchée au moment où Amazon lance une importante promotion.

Le syndicat Verdi a appelé à cette grève d’une journée pour soutenir ses réclamations en faveur de contrats de travail qui garantissent des conditions de travail sécuritaires et bénéfiques pour la santé dans les entrepôts exploités par la compagnie américaine appartenant à Jeff Bezos.

« Le message est clair: tandis que le géant numérique s’enrichit, il économise de l’argent en sacrifiant la santé de ses travailleurs », affirme Stefanie Nutzenberger, principale responsable du secteur de la vente au détail au sein de Verdi.

La grève d’une journée tenue dans six installations situées en Allemagne coïncide avec la journée promotionnelle « Prime Day » de la compagnie américaine. Des travailleurs espagnols mènent quant à eux une grève de trois jours, tandis qu’en Pologne, les employés font la grève du zèle, a fait savoir Verdi.

De son côté, Amazon dit s’attendre à ce que seule une petite partie de ses 12 000 employés allemands débraye, et qu’il n’y aurait pas d’impacts sur les livraisons découlant de commandes passées durant la « Journée Prime ».

Toujours au dire de l’entreprise, ses entrepôts offrent des salaires concurrentiels et une gamme d’avantages sociaux dès le premier jour à l’emploi d’Amazon. Les employés permanents gagnent 18,77$ de l’heure après deux ans d’ancienneté.

« Nous croyons que les emplois dans les centres de traitement d’Amazon sont d’excellents emplois qui permettent d’acquérir les connaissances et capacités nécessaires pour développer plus avant une carrière », a mentionné la compagnie dans un courriel à Reuters.

L’Allemagne est le deuxième plus important marché national d’Amazon, après les États-Unis. Les ventes nettes y ont bondi de 20 % l’an dernier, pour atteindre 17 milliards de dollars, ce qui représente 9,5 % du total, selon le rapport annuel de l’entreprise.

En complément:

Des travailleurs d’Amazon en grève pour le Black Friday

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca