Sushi Go, le plaisir avec ou sans gingembre rose

0

Il y a de ces jeux qui deviennent rapidement des références. Sushi Go, un jeu de cartes lancé en 2013 par Phil Walker-Harding et distribué par la compagnie Zoch, fait partie de ces titres faciles à apprendre, faciles à jouer, et que l’on sort par réflexe lorsque vient le temps de trouver un jeu qui plaira assurément à tous.

À l’aide d’une série de cartes représentant divers plats communément associés au sushi – nigiri, maki, tempura, etc. -, les joueurs doivent accumuler le plus de points possible.

Certaines cartes valent des points en elles-mêmes, ou encore voir leur valeur augmenter si elles sont agrémentées d’une carte représentant du wasabi, par exemple. D’autres cartes valent plus cher que leur simple nombre si un joueur en possède plusieurs. Et certaines cartes, enfin, ne valent quelque chose que si l’on en possède un certain nombre, ou que l’on en compte davantage que les autres joueurs.

En soi, un jeu fonctionnant sur ces principes serait déjà bien intéressant. Après tout, il n’est pas toujours nécessaire de disposer d’un manuel de plusieurs dizaines de pages et de manier quantité de dés, jetons et autres figurines pour avoir du plaisir en jouant à un jeu de société. Sushi Go a toutefois une autre surprise en réserve: pour chaque tour formant l’une des trois rondes d’une partie du jeu, les joueurs choisissent chacun une carte de leur main qu’ils révéleront en temps utile et qu’ils conserveront devant eux. Les cartes restantes seront ensuite transférées au joueur situé à leur gauche, puis l’on passe à la suite, jusqu’à ce que toutes les cartes aient été jouées. Viendra alors le décompte des points du tour.

Ce petit ajout stratégique ajoute une dimension supplémentaire au jeu: s’il est en effet relativement possible de planifier une stratégie lorsque l’on joue à deux, il suffit de passer à cinq joueurs, par exemple, pour que le résultat final d’une partie soit pratiquement impossible à prévoir.

Avec ses illustrations très réussies et son temps de jeu d’une quinzaine de minutes, Sushi Go est un excellent jeu pour toute la famille, et le titre saura séduire même les joueurs les plus récalcitrants. Il est donc fortement recommandé d’ajouter ce petit titre à toute collection, et d’y référer au moment de convaincre un parent récalcitrant de se joindre à votre groupe, ou lorsque vient le temps de se changer les idées après avoir voué le voleur aux gémonies lors d’une interminable partie de Catane.


En complément:

Le voyage exotique de Jaipur

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre