Jusqu’à 59 milliards dépensés pour des applications mobiles

1

Les propriétaires de téléphones intelligents semblent avoir les poches relativement profondes: selon un rapport publié par Sensor Tower, ces utilisateurs auraient dépensé la coquette somme d’environ 59 milliards de dollars américains en 2017.

Ces dépenses, ce sont des achats à l’intérieur même des applications – bien souvent dans des jeux, avec des microtransactions -, des abonnements, ainsi que des programmes payants sur les boutiques mobiles d’Apple et de Google, respectivement pour les appareils tournant sous iOS (iPhones et tablettes Apple) et Android.

Il s’agit d’une hausse vertigineuse d’environ 35% comparativement à l’année 2016, où ces dépenses représentaient plutôt des débours de l’ordre de 43,5 milliards au total.

L’an dernier, Apple a engendré des revenus pratiquement une fois plus importante que ceux de Google, avec environ 38,5 milliards contre 20,1 pour son plus proche concurrent. Cela pourrait entre autres s’expliquer par le fait que contrairement à Apple, les services mobiles de Google ne sont pas disponibles en Chine, l’un des principaux marchés de la planète.

Malgré cette différence, la croissance des revenus est sensiblement la même pour les deux grands joueurs, soit autour de 34%.

Du côté des applications elles-mêmes, on affirme recenser 91,5 milliards de premières installations sur des téléphones, comparativement à 80,7 milliards en 2016, soit une hausse de 13,5%.

Forte croissance pour les jeux

Les nouvelles sont certainement bonnes pour les développeurs et éditeurs de jeux pour plateformes mobiles: les dépenses des consommateurs ont progressé d’environ 30% comparativement à 2016, pour atteindre 48,3 milliards, soit 82% de tous les revenus provenant des dépenses liées à des applications.

Cette fois, c’est Google et sa boutique Play qui remportent la part du lion de ces entrées d’argent, avec un spectaculaire 77% de parts de marché, ou 27 des 35,5 milliards de téléchargements de jeux en 2017, en progression de 18%. En comparaison, on ne recense que 8,3 milliards de téléchargements de jeux sur les plateformes Apple, une progression de 5,4%.


En complément:

Nintendo écoule 10 millions de consoles Switch en 2017

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Un commentaire

  1. Pingback: À Las Vegas, le CES est brièvement ramené au Moyen Âge lors d’une panne

Répondre