Le grizzli qui teste des glacières

0

Les fabricants de glacières utilisées par les amateurs américains de camping veulent qu’elles soient à l’épreuve des grizzlis. Ils utilisent donc comme cobayes… des grizzlis.

Ils sont six dans le Parc Yellowstone aux États-Unis, à tester entre autres des glacières, des contenants pour aliments et des poubelles — qu’on place à proximité de caméras automatiques pour voir comment le produit et le « testeur » s’en sortent. Tout produit qui résiste à 60 minutes de « manipulations » reçoit une certification « résistant aux ours », du Comité fédéral inter-agences sur les ours, dont le « protocole de test » fait 19 pages.

Il faut dire que les ours sont des animaux très intelligents, du moins, plus intelligents que les concepteurs de certains des loquets et autres serrures: en moyenne, ils viennent à bout de 30% des produits testés, et le record actuel est de 7 minutes. Selon un reportage du Washington Post, ils testent environ 90 produits par année, entre avril et octobre. Bien que considéré comme une sous-espèce d’ours brun, le grizzli est plus grand, plus rapide et surtout plus gros: le mâle peut facilement atteindre, à l’âge adulte, les 300 kilos. Son territoire couvre le nord-ouest des États-Unis, la Colombie-Britannique et l’Alaska.

Partagez

À propos du journaliste

Agence Science-Presse