Le Bitcoin franchit la barre des 16 000 $ US: à quand l’éclatement de la bulle?

0

La valeur du Bitcoin a franchi un nouveau record, jeudi, en dépassant la barre des 16 000 $ US, soit une hausse de 67% en une semaine, entraînant une intensification des débats à propos de l’existence ou non d’une bulle près d’éclater qui engloberait la cryptodevise.

La plus importante plateforme américaine d’échange de devises numériques a éprouvé des problèmes à garder le rythme d’un trafic record alors que le prix continuait de grimper; on s’attend aussi à ce qu’une prochaine obligation à terme établie en bitcoins alimente encore l’intérêt des investisseurs.

Les partisans de la devise affirment que le bitcoin est une bonne façon d’échanger des produits et services et une bonne méthode pour protéger des valeurs financières, à l’image d’un métal précieux. Ils soutiennent également que la devise est préférable aux monnaies traditionnelles, puisqu’elle n’est pas soumise à la manipulation d’une banque centrale.

Le nombre de bitcoins sera éventuellement limité à 21 millions, et quelque 16,7 millions d’entre eux ont déjà été mis en marché.

Les détracteurs, de leur côté, soutiennent que la montée de la valeur correspond à une bulle financière qui est principalement alimentée par la spéculation, laissant le bitcoin à la merci d’un revers de fortune. Chez JPMorgan Chase, le président Jamie Dimon a parlé d’une « fraude » en septembre.

« Le bitcoin demeure un pari risqué, et il est encore un bien qui navigue en eaux inconnues, nous ne connaissons rien du genre », a affirmé Nigel Green, fondateur et président du deVere Group.

« Par ailleurs, un bien qui grimpe de façon verticale devrait typiquement déclencher des signaux d’alarme pour les investiseurs », a-t-il ajouté.

La plus importante cryptodevise de la planète a vu sa valeur être multipliée par 17 jusqu’à maintenant, cette année.

Les plus récents événements ont fait passer son évaluation sur les marchés, soit son prix multiplié par le nombre de bitcoins en circulation, à près de 305 milliards $, selon Coinmarketcap, un site d’échanges commerciaux. Par comparaison, la valeur de Wal-Mart est d’environ 288 milliards.

Au dire d’analystes, le lancement prévu cette fin de semaine des obligations à terme en bitcoins, par Cboe Global Market, l’une des plus grandes plateformes d’échanges dérivatifs, aide à faire grimper le prix, en lien avec des attentes selon lesquelles d’autres investisseurs seraient intéressés à entrer sur le marché.

Le CME Group doit emboîter le pas une semaine plus tard, alors que le NASDAQ prévoir faire de même, l’an prochain.

Impossible de savoir, pour l’instant, à quel point les grandes banques américaines participeront aux activités en bitcoins.

Vers l’infini… et plus loin encore?

Coinbase, la plus importante plateforme américaine pour acheter et vendre des cryptodevises, a indiqué jeudi avoir subi une panne en raison d’un trafic web record.

Certains investisseurs prévoient même la suite de la croissance du prix de la devise numérique. « Elle atteindra potentiellement 20 000 $, parce qu’il y a énormément de capitaux qui sont investis, et c’est particulièrement sécuritaire », soutient David Drake, fondateur et président de DLJ Capital, une entreprise de New York.

D’autres plateformes affichaient des prix variés pour le bitcoin, qui s’échange sur plus de 100 réseaux qui ne sont pas redevable à une quelconque autorité centrale.

Ces différences pourraient faire empirer la spéculation en introduisant la possibilité d’arbitrages entre les marchés.

Des craintes en matière de cybersécurité risquent elles aussi de faire perdre son lustre au bitcoin.

La plateforme slovène d’échange et de mining (de « création » de bitcoin) NiceHash, a annoncé jeudi avoir perdu environ 64 millions $ en bitcoins lors d’un piratage de son système de paiement.

Le bitcoin avait connu une forte baisse de valeur en 2014 lors que MtGox, alors la plus importante plateforme d’échange, s’est effondrée après avoir indiqué avoir été piratée et un vol de 650 000 bitcoins.

La valeur de toutes les cryptomonnaies atteint aujourd’hui 430 milliards, selon Coinmarketcap.


En complément:

Pyongyang veut contourner les sanctions avec le Bitcoin

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca