Des consommateurs incapables de maîtriser leurs dépenses durant les Fêtes

0

Près des deux tiers des Canadiens affirment qu’ils perdent la maîtrise de leurs dépenses pendant la période des Fêtes, révèle un nouveau sondage de la Banque CIBC dont les points saillants ont été divulgués jeudi par voie de communiqué.

Ainsi, les budgets consacrés à l’achat de cadeaux auraient gonflé de 8% comparativement à l’an dernier, pour atteindre une moyenne de 650$; les Canadiens prévoiraient aussi dépenser en moyenne un supplément de 300$ pour des réceptions et autres célébrations durant cette période.

Le coup de sonde indique également que plus de la moitié des répondants (52%) s’attendent à dépasser leur budget, alors que deux personnes interrogées sur cinq (41%) reconnaissent qu’ils n’ont pas les moyens de dépenser autant, mais qu’ils se sentent obligés de délier les cordons de la bourse.

« Alors que les Fêtes devraient constituer une période propice pour renouer avec des proches, les Canadiens nous disent qu’ils se sentent secrètement frustrés en raison du magasinage, du stress et des dépenses excessives qui peuvent finir par éclipser la joie de cette période », indique David Nicholson, vice-président, Service Impérial, à la Banque CIBC.

Millenials dépensiers

Autre constat découlant du sondage, les milléniaux verraient leurs dépenses décoller particulièrement rapidement, la somme consacrée aux cadeaux grimpant d’un spectaculaire 39% pour atteindre 555$.

Les répondants des provinces de l’Atlantique sont quant à eux une fois de plus ceux qui achètent le plus de cadeaux au pays. Ils dépensent en moyenne 827$.

En fait, les dépenses ont augmenté dans toutes les provinces sauf en Alberta, où les budgets de magasinage des Fêtes ont quelque peu diminué cette année, lit-on encore dans le communiqué.

De plus, les Canadiens dépassent leur budget, certes, mais 74% des répondants aimeraient en fait pouvoir épargner davantage pendant cette période de l’année.

Ka-ching!

Alors que la plupart auront recours au crédit (59%) et à l’argent comptant ou à la carte de débit (50%) pour payer leurs factures de la période des Fêtes, le sondage révèle que le recours aux points de récompense ou aux cartes-cadeaux pour couvrir une partie des dépenses est de plus en plus courant, particulièrement chez les femmes, les enfants du millénaire et les Canadiens des provinces de l’Atlantique.

« Tandis que les trois quarts des Canadiens reconnaissent qu’ils « souhaiteraient pouvoir épargner davantage » à cette période de l’année, il est évident que nous devons procéder différemment, soit accorder la priorité à l’épargne et trouver de nouvelles façons de réduire les coûts pendant cette période », a déclaré M. Nicholson. « Cela signifie notamment qu’il faut mener des discussions difficiles, s’en tenir à un budget ferme et établir un plan d’épargne, de façon à ce que la période des Fêtes ne vous détourne pas de vos objectifs. »


En complément:

Les ventes du Cyber lundi sur le point de battre un record

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca