Dispute numérique: YouTube disparaît des appareils Amazon

0

Une rare dispute publique dans l’industrie des nouvelles technologies a pris de l’ampleur, mardi, lorsque Google a annoncé qu’il empêcherait l’utilisation de son application de visionnement de contenu vidéo YouTube sur deux appareils appartenant à Amazon, en plus de critiquer le géant du commerce en ligne, qui ne vend pas les produits Google.

Cette prise de bec est la plus récente, dans la Silicon Valley, à placer les consommateurs sous les feux croisés des grands noms de la technologie. Amazon et Google, qui appartient à Alphabet, s’affronte dans plusieurs domaines, de l’infonuagique à la recherche en ligne, en passant par la vente d’appareils capables de reconnaissance vocale comme le Google Home et l’Amazon Echo Show.

Les enjeux sont importants: plusieurs experts et observateurs de l’industrie technologique s’attendent à ce que l’interaction vocale avec l’ordinateur se répande rapidement, et impossible de savoir si Amazon, Google ou une autre entreprise dominera le marché. Jusqu’à maintenant, les appareils d’Amazon se sont davantage écoulés que ceux de Google, selon une étude effectuée plus tôt cette année par la firme eMarketer.

S’exprimant par voie de communiqué, Google a indiqué que « Amazon ne vend pas des produits Google comme le Chromecast et Google Home, ne rend pas son service Prime Video disponible pour les utilisateurs de Google Cast, et, le mois dernier, a cessé de vendre certains des produits de notre compagnie-soeur Nest. En raison de cette absence de réciprocité, nous n’offrirons maintenant plus YouTube sur l’Echo Show et le Fire TV ».

« Nous espérons pouvoir parvenir à un accord pour régler ces questions rapidement.

Amazon a répondu, elle aussi par communiqué, que « Google établit un dangereux précédent en bloquant l’accès de consommateurs à un site web ouvert à tous ».

Chez Amazon également, on espère résoudre les problèmes dès que possible, mais on précise que les consommateurs peuvent en attendant accéder à YouTube via internet, et non pas via une application, sur les appareils concernés.

La riposte de Google est attendue depuis longtemps. Amazon a cessé de vendre le Chromecast, l’appareil de diffusion vidéo de Google, en 2015, en plus de l’équivalent chez Apple. Amazon a expliqué la décision en indiquant vouloir éviter de confondre les consommateurs qui pourraient s’attendre à ce que son service Prime Video soit disponible sur tous les appareils vendus par Amazon.

Amazon et Apple se sont réconciliés plus tôt cette année lorsqu’il a été annoncé que Prime Video serait finalement disponible sur Apple TV. Mais la bonne entente n’est pas revenue avec Google.

En septembre, Google a cessé d’offrir YouTube sur l’Amazon Echo Show, qui avait diffusé des vidéos sur son écran tactile sans présenter de recommandations, permettre de s’abonner à une chaîne, ou d’autres fonctionnalités du genre. Amazon a par la suite réactivé l’application sur l’appareil, mais les commandes vocales ajoutées violaient les conditions d’utilisation et, mardi, Google a de nouveau fait disparaître l’application.

Quant à la tablette Fire TV, elle a perdu l’accès à l’application YouTube le 1er janvier, a fait savoir Google. Amazon vend l’appareil depuis plus longtemps que l’Echo Show, ce qui signifie que davantage de consommateurs pourraient être touchés.


En complément:

Séance de test: Pixel 2 XL, Home Mini, Daydream View, Pixel Buds… la panoplie Google débarque pour les Fêtes

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca