Sensibo Sky, la climatisation 2.0

0

Il y a de ces innovations qui provoquent leur lot de frustrations… Avant que l’on se rende compte que la faute repose sur des facteurs physiques, et non pas l’appareil ou le gadget lui-même. Et c’est exactement le cas pour le Sensibo Sky, un module permettant de contrôler son climatiseur à l’aide de son téléphone intelligent.

Après un passage réussi par le service de sociofinancement Indiegogo, ce petit appareil de la taille d’un paquet de cartes vise carrément à remplacer la télécommande qui permet d’ajuster à distance les fonctionnalités d’un climatiseur mural ou sur roulettes. Livré dans une petite boîte pas beaucoup plus grosse que le gadget lui-même, le Sensibo Sky vise à « rendre notre climatiseur intelligent ». Rien de moins!

Point de manuel d’instructions: tout passe par une application mobile que le consommateur est tout de suite invité à télécharger et installer sur le téléphone Android ou Apple de son choix.

Voilà approximativement là où ont débuté les problèmes de ce journaliste: lorsqu’est venu le temps, pour le Sensibo Sky, de se connecter au réseau Wifi domestique, il aura fallu bidouiller avec les options et relancer le processus de connexion à plusieurs reprises.

Idem lorsqu’est venu le temps de configurer la connexion avec le climatiseur. Si le gadget reconnaissait bel et bien la télécommande, impossible d’activer ledit climatiseur.

Était-ce la faute au Sensibo Sky? Il faut plutôt blâmer la disposition de ces logements du Plateau-Mont-Royal qui sont peut-être rénovés, certes, mais dont les murs font des merveilles pour bloquer les signaux électroniques, qu’il s’agisse du réseau cellulaire ou de l’internet sans fil.

Une fois le Sensibo Sky installé dans la pièce où se trouve le climatiseur, plutôt que dans la pièce attenante, l’appareil a parfaitement bien fonctionné. Il est à noter que le gadget doit constamment être branché sur une alimentation électrique à l’aide d’un câble micro USB fourni, mais il suffit d’utiliser l’adaptateur, lui aussi fourni, pour brancher le tout sur une prise électrique ordinaire. Une surface adhésive permet de coller le Sensibo Sky au mur, et le tour est joué!

Au final, la question se pose: s’il faut installer le Sensibo Sky dans la même pièce que le climatiseur, et si le gadget doit faire office de transmetteur des signaux d’une application mobile servant de remplacement de la télécommande, à quoi bon dépenser 119 $ US? D’abord, parce que l’engin permet de contrôler la climatisation à partir de non seulement n’importe quel endroit à l’intérieur de la maison, mais carrément de n’importe quel endroit, point final. Il suffit que le récepteur soit à portée du climatiseur et qu’il soit connecté au réseau sans-fil, et voilà!

Et outre la possibilité d’allumer et d’éteindre la climatisation, on retrouve toute une gamme d’options comme un minuteur, des options de déclenchement en fonction de certains paramètres, ainsi que la possibilité d’activer et désactiver automatiquement la climatisation lorsque vous arrivez ou repartez de votre domicile.

Rien n’empêche, non plus, d’acheter plusieurs Sensibo Sky et de tous les contrôler à l’aide de la même application.

La question est toujours monétaire: est-ce 119 $ US est trop cher payé pour ces options? Si vous désirez obtenir plus de flexibilité avec votre climatiseur et que vous n’avez pas toujours la télécommande sous la main, il s’agit d’un achat recommandé. Autrement, le prix pourra en rebuter certains.

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l’enfance. S’il s’intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n’hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l’économie ou encore les loisirs et le tourisme.
Hugo est également membre de l’équipe éditoriale de Pieuvre.ca.