Municipales 2017 – Coalition Montréal se rallie à l’étendard de Projet Montréal

0

C’est la fin d’une (brève) époque: après avoir annoncé ne pas présenter des candidats à tous les postes en jeu aux élections municipales de Montréal, puis après avoir perdu, mardi, son candidat au poste de maire au profit de Projet Montréal, voilà que l’ensemble du parti Coalition Montréal se rallie à l’opposition officielle à l’hôtel de Ville et à sa cheffe, Valérie Plante.

Dans une annonce attendue depuis 24 heures – depuis le ralliement du candidat à la mairie Jean Fortier aux forces de Valérie Plante -, le chef de Coalition Montréal, Marvin Rotrand, a lui aussi dévoilé une union avec la formation politique principalement présente dans les quartiers centraux de la métropole.

Selon M. Rotrand, certains membres de Coalition Montréal « sont inquiets des efforts de centralisation des pouvoirs déployés par Denis Coderre et du contrôle absolu exercé sur le Conseil municipal en raison de la majorité d’Équipe Coderre ».

« Le Conseil municipal ne fait maintenant que de l’approbation automatique. Cela ne s’inscrit pas dans l’intérêt de la population. Mme Plante nous assure, que, si elle est élue, elle travaillera en étroite collaboration avec nous afin de promouvoir une meilleure collaboration entre les divers groupes au Conseil municipal », ajoute M. Rotrand.

Les partisans de la formation du défunt candidat à la mairie en 2013 Marcel Côté sont ainsi invités à voter pour Mme Plante lors du scrutin du 5 novembre.

En plus de cette mise en commun des forces vives pour tenter d’élire Mme Plante et ainsi priver M. Coderre d’un deuxième mandat, les deux partis ont dit s’être entendus sur quatre points:

  • Assurer un véritable rôle au sein du prochain conseil municipal aux plus petits partis et aux élus indépendants: on dit vouloir déployer de « réels efforts en vue de rendre le Conseil municipal plus collégial et moins partisan » et s’assurer que les commissions jouent un rôle plus important dans le cadre du processus décisionnel du conseil;
  • La mise sur pied d’un groupe de travail sur le transport public bipartisan pour « favoriser le partage des modes de transport et réduire la congestion routière »;
  • Mettre en place un groupe de travail pour réduire le fardeau fiscal des contribuables;
  • Créer, enfin, un groupe de travail pour améliorer les relations entre la Ville centre et les arrondissements.

Coalition Montréal n’aura ainsi existé que le temps d’un mandat. En annonçant la fin de sa campagne, mardi, un mois seulement après l’avoir lancée, M. Fortier déplorait entre autres la pauvreté de la couverture médiatique dont il bénéficiait, ainsi que sa mise de côté en vue des débats organisés entre les candidats à la mairie.

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l’enfance. S’il s’intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n’hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l’économie ou encore les loisirs et le tourisme.
Hugo est également membre de l’équipe éditoriale de Pieuvre.ca.