Travailleurs versus robots: calculer les bénéfices

0

La rentabilité des compagnies qui emploient l’automatisation va augmenter de 35 % en 2035 d’après la firme de consultants Accenture y Frontier Economics qui a analysé 16 industries dans une douzaine d’économies, rapporte le quotidien catalan la Vanguardia le 8 août.

À l’aide d’un questionnaire, les analystes ont cherché à répertorier les diverses stratégies pour implanter l’intelligence artificielle afin de pallier les incapacités des travailleurs dans le cadre de leur organisation. Selon le directeur de l’innovation à Accenture, Paul Daugherty, cette technologie « va révolutionner la façon d’évoluer et de concurrencer des entreprises ». Ainsi, ces procédés entraînent « un facteur complètement nouveau » contribuant à augmenter les « gains corporatifs ». Cependant, Paul Daugherty admet que ces systèmes doivent être responsables, c’est-à-dire « alignés sur les valeurs éthiques et morales » des compagnies.

Le secteur des médias d’information et des communications, le secteur manufacturier et le secteur financier démontrent le plus grand potentiel de croissance parmi les secteurs étudiés, soit de 4,8 % à 4,3 %. Alors que dans les domaines où la présence humaine est plus intensive comme dans le milieu de l’éducation et des services sociaux qui enregistre traditionnellement un mode de production assez lent, il faudra attendre deux décennies avant de noter une augmentation de la productivité grâce à l’automatisation. Le secteur du commerce demeure le grand gagnant de cette innovation, puisqu’une automatisation considérable peut lui rapporter des bénéfices de 60 % dans l’immédiat.

Le Forum économique mondial a réclamé à plusieurs reprises auprès de l’élite politique et économique qu’elle forme la mentalité des populations à l’usage d’internet, à la robotique, aux bases de données et à tout autre avatar de l’innovation technologique. Ainsi, la « quatrième révolution industrielle » va faire apparaître de nouveaux emplois liés à la sécurité informatique.

Ce type d’analyse ne devrait-elle pas prendre en compte le problème de surpopulation mondiale

Partagez

À propos du journaliste

René-Maxime Parent

Rédacteur en chef de la section Société depuis peu, René-Maxime Parent s’est joint à Pieuvre.ca en 2014. Sa couverture de l’actualité internationale se partage entre l’Amérique latine et la Scandinavie, puis il préfère prendre le pouls de la puissance mondiale à Chicago plutôt qu’à New York. Son intérêt pour les arts visuels, le cinéma et l’architecture le conduit à parcourir la métropole québécoise régulièrement, à dos de transports en commun.