Ottawa et Québec investissent dans le transport collectif à Laval

2

Les gouvernements du Québec et du Canada ont annoncé mardi des investissements totalisant plus de 30 millions de dollars pour la réalisation de divers projets de la Société de transport de Laval (STL).

Selon les informations transmises par voie de communiqué, ce ne sont pas moins de 29 projets différents de la STL qui obtiendront ainsi des deniers publics versés par les deux paliers de gouvernement. Le manque à gagner sera déboursé par la STL.

Parmi les projets qui bénéficieront de cette contribution, on compte l’acquisition de 22 autobus hybrides, la réfection et l’agrandissement de garages, l’implantation de bornes de recharge destinées aux autobus hybrides, ainsi que l’ajout et le remplacement d’abribus. Des études visant l’ajout de mesures préférentielles seront également réalisées dans le but d’offrir de meilleurs services et de faire face aux enjeux de mobilité, lit-on dans le communiqué.

On vise ainsi à améliorer l’efficacité, la fiabilité et l’inclusion du système de transport collectif de la banlieue nord de Montréal, que ce soit en répondant aux besoins immédiats, ou en prévoyant la future augmentation de l’achalandage.

« Les investissements du gouvernement du Québec, en collaboration avec le gouvernement du Canada et la Société de transport de Laval, permettront d’améliorer grandement la fluidité des déplacements et l’expérience des usagers. Ces projets contribueront à la croissance économique de Laval tout en améliorant la qualité de l’air et la qualité de vie de ses citoyens. Ces options écoresponsables à l’automobile feront de Laval un endroit convoité par les familles et les travailleurs recherchant un mode de vie moderne, durable et sécuritaire », a déclaré la ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, au nom du ministre des Transports Laurent Lessard.

« Nous nous réjouissons de l’importance qu’accordent le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec au transport en commun. L’investissement de près de 33,5 millions est un pas de plus pour la Société de transport de Laval quant à l’atteinte de ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre et d’augmentation de l’achalandage. Les projets qui seront réalisés grâce au Fonds pour l’infrastructure de transport en commun permettront à la Société d’améliorer son service à la clientèle, de moderniser et d’agrandir ses infrastructures, et d’actualiser ses outils de gestion. En somme, elle améliorera ses pratiques d’affaires et offrira un réseau de transport encore plus compétitif, moderne et efficace », a de son côté indiqué David De Cotis, le président de la STL.

Au total, Ottawa veut débourser plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans pour financer les infrastructures dédiées au transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales et le transport destiné au commerce et aux collectivités rurales et nordiques.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca