« Offensive » pour la démilitarisation en Catalogne

0

René-Maxime Parent

Le Conseil régional de Gérone exige que l’armée cesse ses manœuvres en dehors des espaces militaires, rapporte le quotidien de Barcelone La Vanguardia le 20 septembre.

Au nord-est de la Catalogne, le Conseil régional de Gérone a approuvé à l’unanimité une motion présentée par le parti de gauche pour l’indépendance de la Catalogne Candidatura d’Unitat Popular ( CUP ) en faveur de la démilitarisation de la région, comportant une instance afin que l’Armée espagnole cesse ses manœuvres dans les lieux qui ne sont pas militaires.

La fédération de partis politiques CiU, la fusion de trois partis socialistes PSC, les partis ERC et IPS ont secondé l’initiative, plaidant du même coup pour empêcher la présence des représentants de l’Armée dans les centres éducatifs ou dans des lieux en relation avec la formation, dont la foire ExpoJove qui se déroule dans la capitale de la région, Gérone.

La motion établit que le Conseil régional aura accès au patrimoine militaire de type immobilier à l’abandon dans la région.

Le texte rejette les actes de « glorification » militaire de même que ceux qui légitiment la violence et les armes, en plus de mettre fin à la participation de l’Armée en tant qu’institution aux défilés et autres événements dans l’espace public de la région de Gérone.

Évasion fiscale

L’ensemble du Conseil régional a également approuvé une motion afin d’exclure les entreprises frauduleuses.

L’objectif est de promouvoir une administration socialement responsable par l’intégration d’une clause à tous les contrats publics établissant que les soumissionnaires, les contractants, les sous-traitants et les entreprises ne peuvent pas effectuer d’opérations financières dans des « paradis fiscaux ».

Partagez

À propos du journaliste

René-Maxime Parent

Rédacteur en chef de la section Société, René-Maxime Parent s’est joint à Pieuvre.ca en 2014. Sa couverture de l’actualité internationale se partage entre l’Amérique latine et la Scandinavie. Son intérêt pour les arts visuels, le cinéma et l’architecture le conduit à parcourir la métropole québécoise régulièrement.

Répondre