Kepler le survivant

0

Agence Science-Presse

On le croyait mort, pourtant le télescope spatial Kepler a découvert 104 nouvelles exoplanètes en 2015.

C’est ce que vient d’annoncer dans l’Astrophysical Journal une équipe internationale de scientifiques, dont les observations à partir de télescopes terrestres ont validé ces découvertes. Kepler, conçu pour fixer en permanence une zone de la voie lactée, est en orbite autour du Soleil depuis 2009.

En 2012, l’une de ses quatre roues de réaction (utilisées pour pointer sa cible avec précision) est tombée en panne, puis il en a perdu une deuxième en 2013. La NASA a renoncé à le réparer et, depuis, Kepler dérive lentement dans le ciel mais réussit tout de même à se maintenir sur le plan d’orbite des planètes, ce qui a permis les découvertes annoncées cette semaine, concentrées sur des étoiles plus petites, mais plus proches de nous.

On ne sait pas encore combien de ces planètes sont habitables, mais les scientifiques fondent beaucoup d’espoir sur un système solaire à quatre planètes situé à 181 années-lumières de la Terre. Depuis 2009, on doit à Kepler la découverte de quelques milliers d’exoplanètes.

Partagez

Répondre