L’avenir lumineux de l’énergie solaire

0

Pieuvre.ca

La quantité d’électricité produite à l’aide de panneaux solaires devrait être multipliée jusqu’à six fois d’ici 2030, alors que les coûts de production chutent sous le prix des concurrents que sont les centrales au gaz naturel et au charbon, selon l’Agence internationale des énergies renouvelables.

Selon ce qu’écrit Bloomberg, les centrales solaires employant la technologie photovoltaïque pourraient représenter de 8 à 13 % du panier énergétique mondial en 2030, comparativement à 1,2 % en date de décembre 2015. Voilà du moins ce qu’écrit le groupe sis à Abu Dhabi dans un rapport publié la semaine dernière. Le coût moyen de l’électricité produite par un système photovoltaïque devrait effectuer un plongeon pouvant atteindre 59 % d’ici 2025, ce qui ferait de l’énergie solaire la source la plus abordable de production d’électricité « dans un nombre croissant de circonstances », mentionne le document.

Les énergies renouvelables sont en voie de remplacer le nucléaire et réduisent la croissance de l’utilisation du gaz et du charbon dans des régions développées comme l’Europe et les États-Unis, selon Bloomberg New Energy Finance. Ainsi, en Californie, la compagnie PG&E propose de fermer deux réacteurs nucléaires en raison de la baisse des prix du solaire et de l’éolien. Alors que la surabondance de l’offre fait chuter les prix du charbon et du gaz, les technologies solaire et éolienne seront les méthodes de production énergétique les plus abordables sur la majorité de la planète dans les années 2030, au dire d’un rapport de New Energy Finance publié plus tôt ce mois-ci.

« La transition vers les énergies renouvelables est bien entamée, et le solaire joue un rôle clé », souligne le directeur général d’Irena, Adnan Amin, par voie de communiqué. « Les réductions de coûts, en lien avec d’autres facteurs positifs, peuvent créer une expansion dramatique de l’énergie solaire à l’échelle mondiale. »

Croissance solaire

La division de Bloomberg table également sur une croissance du solaire photovoltaïque pouvant atteindre 15 % de la production énergétique mondiale d’ici 2040, selon Jenny Chase, responsable de l’analyse de l’industrie solaire à Zurich. « Les assomptions d’Irena sont raisonnables », dit-elle. « L’énergie solaire deviendra très abordable en vertu de n’importe quel scénario raisonnable. »

D’ici 2020, les marchés les plus « attrayants » pour les panneaux solaires sont le Brésil, la Chine, Israël, la Jordanie, le Mexique, les Philippines, la Russie, l’Afrique du Sud, l’Arabie saoudite et la Turquie, selon Irena. La puissance globale pourrait atteindre 1760 à 2500 gigawatts en 2030, comparativement à 227 gigawatts à la fin de 2015.

Les réseaux électriques intelligents, soit les systèmes capables de gérer et de distribuer de l’électricité provenant de diverses sources, ainsi que de nouvelles technologies de stockage d’énergie favoriseront l’utilisation de l’énergie solaire, ajoute Irena.

En date de 2015, le coût moyen de l’électricité provenant de systèmes photovoltaïques s’établissait à 13 cents US par kilowatt-heure. Soit plus que les centrales au charbon et au gaz, dont le prix allait de 5 à 10 cents US. La construction d’une centrale à l’énergie solaire pourrait descendre à 79 cents US par watt en 2025, plutôt qu’à 1,80 $ US par watt l’an dernier. La production d’énergie au charbon avoisine les 3 $ US par watt, contre 1 à 1,30 $ US par watt pour le gaz.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre