Pierre Niney s’enfonce sur DVD et brise l’illusion d’Un homme idéal

0

Captivante prémisse qui se laisse prendre à son propre jeu, Un homme idéal joue dans les territoires du polar, mais ne sait plus comment s’en sortir. Il se voit alors contraint d’accumuler les idioties qui lui donneront l’illusion de garder intact l’intérêt de son spectateur, la réalité sera bien autre pour ce film désormais disponible en DVD.

Mathieu Vasseur est un homme ordinaire qui aspire à devenir un auteur de renom. Malheureusement, n’en déplaise à ses propres croyances, son talent est loin d’être à la hauteur de ses illusions. Coup de chance, il tombe sur un manuscrit abandonné qu’il décide de voler, d’envoyer et de publier. Mieux, ce livre-en-devenir est si bon qu’il le propulsera au plus haut rang des auteurs en vogue, lui donnant accès au succès, à la richesse et à une copine d’une famille de grande classe.

Cependant, les secrets ne sont jamais gardés bien longtemps et il deviendra comme une bombe à retardement alors que la pression d’écrire son prochain succès se mêlera à celle d’un homme qui connaît la vérité et qui est prêt à tout pour la dévoiler. Menaces, stress et compagnie le troubleront toujours plus au fur et à mesure que ses options se réduiront.

Le hic toutefois, c’est que notre protagoniste n’a définitivement pas toute sa tête et est loin d’avoir des réactions raisonnables pour se sortir de ses mauvaises situations. C’est peut-être là que le film commencera à déambuler vers des territoires ridicules. Ce qui semblait être un hommage à Hitchcock et une centaine d’autres œuvres du genre deviendra une farce ridicule qui ne semblera jamais se terminer. Le scénario fera usage de raccourcis improbables que même Hollywood rejetterait et le spectateur aura comme seul désir de s’enfuir, l’illusion de l’élégance de la mise en scène s’étant déjà vite évaporée.

Puisque voilà, son montage rapide, la luminosité de sa cinématographie et l’omniprésence de sa trame sonore orchestrale, en plus de la présence du talentueux Pierre Niney qui fait des pieds et des mains pour donner à l’histoire un sens, ne sauront pas garder l’effort en place tellement les revirements feront froncer les sourcils. On a vu sans cesse ce genre de films où un personnage dans le pétrin ne fera que s’y enfoncer d’avantage, mais ce tourbillon de mauvais choix fera tout sauf viser juste, à défaut d’opter pour la voie de la rédemption.

S’il n’y a pas de suppléments sur l’édition DVD, il y a toutefois des sous-titres anglais pour les spectateurs anglophones.

Il faut toutefois en comprendre que Un homme idéal, à l’image de son prétentieux protagoniste, ne méritera pas nécessairement l’écoute, son existence étant tout sauf justifiée.

4/10

Un homme idéal est en DVD depuis le 27 octobre

Partagez

À propos du journaliste

Jim Chartrand

Jim Chartrand est bachelier de l'Université de Montréal en Études cinématographiques. Il gère également un département Superclub d'une succursale Vidéotron. Et il adore la culture avec le plus grand C que vous pouvez imaginer. En fait, s'il n'avait pas autant de fatigue de sa sage vie remplie, il consommerait encore davantage de ces nombreuses drogues de l'art et du divertissement pour mieux vous en parler. Puisque avouons-le, rien ne lui fait plus plaisir que de conseiller et guider les autres, même si ses avis ne font pas toujours l'unanimité. Il se fait donc un plaisir semaine après semaine de vous offrir des textes sur tous plein de sujets qui le passionnent entre un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, et...

Répondre