Agriculture urbaine à Montréal: les projets sont nombreux, mais mal coordonnés

Pieuvre.ca

@PieuvrePointCa

Les initiatives favorisant le développement de l’agriculture urbaine à Montréal sont multiples, certes, mais elles souffrent également d’un manque de coordination; voilà en autres ce qui ressort du rapport de l’Office de consultation publique dévoilé mercredi après la conclusion de l’importante consultation populaire tenue le printemps dernier dans la métropole. Parmi les conclusions de l’Office, on suggère de s’en remettre davantage au zonage urbain, ainsi que de faciliter l’accès à l’information sur la règlementation et les services déjà offerts.

Un projet d’agriculture urbaine à Montréal

Selon les données accumulées par l’Office dans le cadre de ces consultations, 29 000 citoyens ont signé en faveur de la tenue de cette consultation, et 1500 individus ont participé en personne ou en ligne pour faire connaître leur avis. Cet intérêt surprend peu, étant donné l’engouement constaté pour les divers projets agricoles déjà actifs en milieu urbain, dont la construction d’un poulailler dans Rosemont, initiative qui avait suscité une couverture médiatique considérable.

La commission a tenté, sur la base des informations qui lui ont été fournies, de compléter le portrait des initiatives en agriculture urbaine à Montréal, d’identifier les entraves au développement de l’activité et de dégager des perspectives de développement en cohérence avec les politiques de la Ville. L’agriculture urbaine à Montréal est un phénomène d’une ampleur sous-estimée, qui implique un très grand nombre de Montréalais et répond à des besoins multiples de santé, d’intégration sociale, de lutte à la pauvreté et de développement durable, plaide-t-on par voie de communiqué.

Ainsi, la zone agricole de la Communauté métropolitaine de Montréal comprend déjà des terres agricoles sur 58 pour cent de son territoire, une proportion qui est cependant ramenée à 3 pour cent à Montréal même.

Dans son rapport, la commission propose de faire un pas de plus pour consolider l’activité et optimiser les bénéfices de l’agriculture urbaine pour la collectivité, en concrétisant par exemple les « trames » vertes et bleues prévues au Plan métropolitain d’aménagement et de développement en y incluant des pépinières urbaines, le verdissement par des espèces indigènes nourricières et des vergers urbains.

« La politique de l’arbre et le plan d’action Canopée 2012-2021 qui visent à augmenter la couverture arborescente à Montréal pourraient inclure des arbres fruitiers en quantité significative », suggère également le document.

La commission recommande notamment d’utiliser le zonage ou la règlementation comme des outils de consolidation et de développement de l’agriculture urbaine. « Celle-ci devrait faire partie des mesures exigées des promoteurs de complexes immobiliers par le biais de la règlementation sur le verdissement. »

Toujours dans ses recommandations, la commission suggère la création d’une base d’information sur les règlementations et les services municipaux existants, en plus de favoriser le développement des pratiques de jardinage, y compris le programme de jardins communautaires et des jardins collectifs.

L’organisme fait cependant preuve de prudence en ce qui concerne l’élevage d’animaux en milieu urbain:  » Cette question devrait faire l’objet d’une analyse prudente qui tienne compte des inquiétudes des citoyens et de plusieurs organismes comme des expériences réalisées à l’étranger. »

« Des ministères et agences gouvernementales, le monde de l’éducation, les promoteurs immobiliers, des associations professionnelles, des regroupements à vocation économique, le milieu communautaire, tous détiennent, à un titre ou à un autre, des éléments favorisant l’avancement de l’agriculture urbaine. C’est pourquoi la commission recommande que la communauté montréalaise se dote d’une instance formelle de coordination des initiatives en agriculture urbaine en s’appuyant sur les initiatives de concertation en cours. »

Dans la catégorie: Société

Mots-clef: , , , , , , , , , , ,

Répondez




Afin d'ajouter une photo à vos commentaires, veuillez obtenir un identifiant Gravatar.