FNC – The Trotsky

0

The Trosky, un film du Montréalais Jacob Tierney, réussit à aborder avec humour la question de l’identité politique et sociale des jeunes d’aujourd’hui, tâche ardue s’il en est une. Dans le cadre de notre couverture du Festival du Nouveau Cinéma, voici notre critique de ce long-métrage présenté au Cinéma du Parc.

Projeté au Cinéma du Parc, The Trotsky est un amalgame subtil de différents genres: autant l’aspect comédie est présent (et parfois omniprésent), autant les sous-entendus politiques et sociaux sont facile à remarquer, mais demeurent toujours assez subtils pour ne pas tomber dans le cliché.

Le héros du film, Léon Bronstein, joué par Jay Baruchel, tombe pratiquement dans la caricature. Idéaliste de gauche (voire d’extrême-gauche) au-delà de toute récupération possible, Léon vise à changer le monde en prenant position en faveur des faibles et des opprimés. Cela lui vaudra rapidement d’entrer en conflit avec son père, propriétaire d’une compagnie. Convaincu qu’il doit suivre pas à pas les traces de son idole, Léon Trotsky, Léon multipliera les actions d’éclat politiques à sa nouvelle école secondaire, et les tentatives de séduction auprès d’Alexandra (Emily Hampshire), Trotsky s’étant marié avec une femme du même nom.

Au-delà de l’aspect comédique, The Trotsky amène le spectateur à réfléchir sur l’aspect politique de la vie étudiante; la conscientisation politique est-elle encore possible auprès des jeunes d’aujourd’hui? Peut-on encore mener une campagne visant à changer le rapport de force entre enseignants et étudiants? La question de l’apathie des élèves, merveilleusement abordée par le directeur de l’école (Colm Feore, parfait, tout en subtilité et en finesse), nous fait tranquillement prendre conscience que ce que nous tenons pour acquis a nécessité de longs combats politiques qui ont duré de nombreuses années. Et cela est certainement la plus grande réussite du film. Pas qu’un jeune idéaliste réussisse à organiser à lui seul la révolution de la jeunesse mondiale, mais que les conventions sociales et politiques en milieu scolaire peuvent être changées, parfois au prix de chambouler le mode de vie d’une école.

4/5

The Trotsky est présenté aujourd’hui à 13h au Cinéma du Parc 2

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre