Nocturne 4 au MUTEK: Night Ventures

0

Le Métropolis de Montréal a encore une fois résonné des rythmes électros des DJs hier, dans le cadre de la quatrième soirée Nocturne du festival MUTEK.

Le Montréalais Moonstar a réussi, malgré une salle pratiquement vide au début de sa prestation, à réchauffer l’atmosphère en offrant un son jazzy mais néanmoins entraînant. Tout y est passé: le hip hop, la bossa nova, voire même le thème musical de The Price is Right, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Chapeau également au mystérieux clavériste moustachu qui a littéralement déboulé sur la scène pour enflammer la foule. La prestation du DJ montréalais était enlevante et dynamique, un must. Espérons qu’il revienne pour la 11e édition du festival.

Le groupe suivant, dOP, a particulièrement bien utilisé le décor, une série de grands panneaux de verres en forme de rectangles. Le tout ressemblait énormément aux jeux de lumières utilisés par Daft Punk lors de leur dernier concert à Montréal. La musique, tendant vers le house music, a fait danser la foule. Un petit bémol, cependant: pourquoi le chanteur s’est-il mis à hurler en pleine prestation, tout en se promenant torse nu sur la scène ? Le côté musical était très bien, mais le côté performance scénique laissait à désirer.

Passage rapide au Savoy, où The Sight Below proposait une musique électro d’ambiance planante et tripative. Peut-être pas la meilleure ambiance pour la salle (les gens étaient assis par terre, ou discutaient entre eux), mais une musique expérimentale intéressante. La Pieuvre a aimé.

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre